santé : nos réalisation

Impressionnés par le délabrement des maternités et admiratifs devant le savoir-faire des matrones (qui font fonction de sage-femme de génération en génération), nous avons orienté nos premières aides vers ce secteur sous l’impulsion d’une sage-femme de la section française de l’association et en étroite collaboration avec les matrones. Ainsi la maternité rurale du quartier de Kamanar a été dotée d'un branchement électrique que nous avons financé en 2001.Cette opération a été renouvelée l'année suivante au profit de la maternité de Daga.  Médicaments, équipements, dons en riz pour les matrones (souvent sollicitées même dans la prévention sanitaire, avec de maigres compensations), ont été régulièrement fournis par nos soins.
 Depuis la création de l’hôpital (pour lequel l’association Aide et Présence s’est beaucoup investie jusqu’en 2010), ces maternités de quartier sont devenues obsolètes